Article précédent - Retour à la page 1 - Article suivant

100: Côté obscur et côté lumineux

Pour tous ceux et celles qui n’ont pas eu la chance d’y assister extrait du cours d’Alexandro JODOROWSKY du 27 septembre 2007

Pour lire les Tarots il faut dompter son ego. Il faut être humble, aider la personne et laisser tout intérêt personnel : tu fixes ton prix et tu n’as plus à y penser. Pas de séduction, pas vouloir que la personne t’admire, ou fasse l’amour avec toi, tout ce qui peut arriver. C’est l’attitude à avoir. De la façon où on nous a élevé on se défend toujours et quand quelqu’un nous critique on pense que c’est injuste. « ce que tu dis ce n’est pas vrai, tu me vexes, tu me blesses » Les personnes qui sont évoluées quand on leur fait une critique disent « je ne te crois pas, mais je vais réfléchir pour voir si tu as raison » Mais la personne qui n’est pas évoluée qui a un ego important, je l’appelle « un barbare psychologique ».

Nous avons tous une partie obscure qui nous vient du passé dans l’inconscient. Le passé c’est la reproduction de l’Arbre Généalogique, de notre société et cela a tendance à nous faire devenir ce que les autres veulent que nous devenions. Nous avons tous une attirance vers le futur et le plan du futur c’est notre limitation sur le plan spirituel. On est dans le passé et dans le futur en même temps. C’est comme cela que nous faisons notre présent. Dans la symbologie juive et arabe kabbalistique le nom de Dieu se confond avec la main. On dit que c’est la main divine qui n’est pas seulement la main droite. On a deux mains : la main droite et la main gauche. Tout cela va aller vers les Tarots, ne croyez pas que je m’égare.. On dit que l’homme est divisé en deux : il y a deux parties dans le cerveau, deux yeux, deux ovaires, deux poumons. Tous les ésotéristes vont parler de l’âme et du corps, de l’ombre et de la lumière etc.. On est double. Féminin/masculin : on est double. Dans l’initiation ésotérique la main droite est la main de la lumière et la main gauche, la main de l’obscurité. La main de la bonté et la main de la sévérité. La main droite, quand elle est seule, ne peut pas agir elle est faible, et de même la main gauche a besoin de la main droite. Alors l’unique façon d’agir c’est d’unir les deux mains et quand on unit les deux mains, c’est la main de Dieu. La main de Dieu est double. YOD HE VAV HE. YOD HE c’est la lumière et VAV HE c’est l’obscurité. Dans la Kabbale ils sont unis. Il faut prendre le côté obscur et le mettre dans le côté clair et ne pas les confondre. Le côté obscur c’est l’ego qui ne voit l’inconscient que comme un ennemi et le côté droit c’est l’être essentiel qui sait voir dans l’inconscient un allié.

Dans la Cabbale arabe on a 5 doigts et la totalité c’est 10 qui est l’unité. Dans chaque main nous avons 14 phalanges, et donc nous avons 28 phalanges qui sont les 28 lettres de l’alphabet arabe Tout l’alphabet arabe est dans la main. Donc quand on réunit les deux mains on va trouver le nom de Dieu. On peut dire que la moitié de l’alphabet c’est notre côté lumineux et que l’autre moitié c’est notre côté obscur et la façon d’avancer, c’est de ramener le côté obscur à la lumière pour faire une unité. Donc tous nos problèmes disparaissent si on fait l’union et qu’on arrive à l’unité.

On va choisir une personne qui mérite le moins qu’on lui lise un Tarot ! Très bien, c’est toi. On va interroger la main gauche, le côté obscur : toute ta souffrance, toute ta colère etc...




Stratégie :

On tire d’abord 3 cartes que l’on pose à l’envers : c’est le côté obscur, puis on va retourner les cartes pour l’amener à la positivité.

Un couple ne devrait pas se donner en termes de dominant / dominé mais équilibrés avec différentes fonctions bien sûr Quand on me dit comment faire pour sortir d’un scénario négatif dans notre vie, on est habitué qu’on fasse les choses pour nous, on n’est pas habitué à lutter pour ce qu’on veut. On pense que tout nous arrive. Mais il y a un moment où on doit prendre conscience de soi-même et lutter avec soi-même et ne pas se le permettre. Il faut que j’opère en moi une résistance, un changement parce que personne ne peut t’aider si tu ne travailles pas sur toi-même.

Il faut que je perce vers l’intérieur de mon inconscient jusqu’à trouver l’être essentiel. Il faut me dés identifier premièrement de comment je me vois moi-même, comment je conçois mon corps, de mes désirs, de mes émotions et de mes besoins. Se dire : cela ce n’est pas Mon être essentiel c’est en dehors des croyances, en dehors des émotions, en dehors de mes actions matérielles. C’est facile, mais on met toute une vie à le réaliser. L’immortalité historique, la renommée après la mort ne nous sert à rien. A quoi cela sert de se dés identifier ? cela sert à trouver la joie de vivre. Tant qu’on n’arrive pas à l’être essentiel, on se sent en manque, on se sent incomplet, on se sent non fini, non réalisé vraiment. Quand on arrive à cet être essentiel qui d’une certaine façon c’est notre impersonnalité, à ce moment là commence la joie de vivre et on est content d’être vivant, un point c’est tout. Passe ce qui se passe, on est content. Après en étant content on apprend à vivre avec les autres sans tout leur demander, sans s‘agripper mais on vit avec l’autre personne en toute tendresse, en toute joie. Sans peur. Je suis fort. Il faut que chaque personne y travaille, on ne te le donne pas. Comment arriver à lire les Tarots d’une façon impersonnelle : en se surveillant, voir là où on a fait une erreur, attention à cela, là je n’ai pas bien fait, soyons plus délicat, soyons plus bon, plus juste. Une constante surveillance. Pour moi les Tarots c’est un chemin de vie.

Si vous appliquez cette lecture de Tarots vous allez voir comme elle est hyper utile, car toute personne qui consulte les Tarots a une certaine angoisse, elle veut savoir quelque chose.

Quand on se demande comment aider les autres, si on était fait pour aider les autres on ne ferait pas cette question parce qu’on serait en train de le faire. Cela vient tout seul. La réponse c’est découvrir comment t’aider toi-même, arrêter de ne pas vouloir voir que tu as besoin d’aide et accepter que tu as besoin d’aide. A ce moment là tu vas pouvoir aider les autres. Il y a quelque chose en toi que tu n’as pas aidé : ton enfant intérieur ou je ne sais pas qui. Alors demande-toi ce qui en toi a besoin d’aide. Qu’est-ce qui va mal en moi qui a besoin d’aide ? Tout ce que j’ai fait dans ma vie c’était pour me guérir moi-même, mais j’ai accepté que j’étais blessé. Si on veut aider les autres, ce qu’on donne c’est l’énergie universelle qui bat dans ton cœur comme Amma qui met chaque personne sur son cœur. Mais tout le monde peut être Amma en donnant aux personnes son énergie du cœur. Amma c’est LE PAPE qui donne son énergie hors du temple, aux autres. C’est la différence avec LA PAPESSE.


Lecture pour Thibault :
Sans question.


Image Image Image




XVI : ce sont des projets qui n’aboutissent pas et ce qu’on voudrait qui s’ouvre se ferme.
X et ce qu’on veut que cela tourne, cela ne tourne pas
VI et ce qu’on veut qui nous plaise, cela ne nous plait pas.

Thibault : Je viens de faire un grand voyage et à mon retour je me trouve complètement en décalage. Je n’arrive pas à ouvrir la bouche
A – pourquoi tu ne valorises pas ton changement, tu penses qu’on ne va pas te comprendre
Et qu’est-ce que c’est ce projet que je sens fermé. Où était-ce ton voyage ?
Th – en Amérique du sud mais je n’ai pris aucune drogue, comme je pensais que j’allais le faire.
Alejandro - quand LA MAISON DIEV XVI s’ouvre les personnages touchent la Terre et en étant renversé on perd la Terre. , on perd la sensation du réel. On n’a pas de point d’appui pour que cela se mette en mouvement. Tu te trouves sans aide et émotionnellement tu te trouves sans réponse de l’autre. D’une certaine façon tu es rentré dans une espèce de folie avec ce voyage
.



On retourne les cartes


Image Image Image




Si tu tournes la XVI tu touches la Terre et tu récupères ta réalité et tu peux te demander « quelle est ma place, où je suis vraiment » et trouver une réponse.
Th- Je vis seul et je suis bien
A-si c’était mieux comment cela serait ?
Th – Je suis revenu il y a 10 jours et rien n’est déballé
A-est-ce que tu as quelqu’un qui pourrait t’aider car dans LA MAISON DIEV XVI il y a deux personnes ?
Th- oui, j’hésite car il y a l’ombre d’une personne qui est toujours là. Elle m’a fait souffrir
A-on est entre deux femmes. Dans L'AMOVREVX VI il y a trois personnages, dans la ROVE DE FORTVNE X aussi et les animaux empêchent la Roue de tourner car l’un va vers le bas, l’autre vers le haut et il y a le Sphinx qu’il faut résoudre. Alors pour que cela tourne, il faudrait que tu te décides à te libérer de ce que tu gardes en toi. Tu es entre deux femmes. Pour que la Roue tourne tu ne dois pas penser que l’énigme va te blesser mais qu’en solutionnant l’énigme le petit Eros va apparaître et te donner cette lumière dont tu as besoin.
Alors en regardant le VI visualise une femme que tu connais à droite et une autre à gauche et tire deux cartes une à droite et une à gauche. Là c’est le Tarot en action

Et toi mets une carte dans la moitié pour toi


Image


Image Image Image

A gauche LEMPEREUR IIII ; c’est un caractère dominant positif
L’autre c’est plus spirituel LE PAPE V
Toi dans la moitié : LE PENDU XII : tu ne veux pas choisir
Il ne veut aucune des deux.

Tire une troisième LE SOLEIL XVIIII.
Image
C’est l’amour, la construction, une nouvelle vie car les deux autres personnes ne te permettent pas de faire ce que tu veux. Avec la troisième personne, en pleine lumière, avec ton âme sœur tu peux construire quelque chose de nouveau. Tu as ta réponse.
Thibault - cela me parle beaucoup.
A- quand on est jeune on ne se rend pas compte que les couples commencent, se développent et finissent et que où que tu ailles tu peux t’en sortir. Donc on se fait des tas d’histoires, mais entre faire et ne pas faire, fais. Si tu fais et que tu te trompes tu as une expérience, si tu ne fais pas tu seras frustré toute ta vie.






Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.