Article précédent - Retour à la page 1 - Article suivant

102 : Tarot de la Soustraction

Pour tous ceux et celles qui n’ont pas eu la chance d’y assister extrait du cours d’Alexandro JODOROWSKY du 6 mai 1999


Il y a une chose que je n’ai jamais utilisée jusqu’à aujourd’hui. J’ai toujours dit que la soustraction ne s’applique pas dans les TAROTS : par exemple LHERMITE VIIII s’écrit V+IIII et non pas I-X. Mais cette fois, comme une tricherie sacrée, comme une chose magique, on va utiliser la soustraction aussi. Pendant des années je me suis donné la limite de ne pas utiliser la soustraction mais il faut toujours se proposer des pensées hors de nos limites.. C’est une soustraction non obligatoire car parfois ce sont les cartes qui vont te faire soustraire ou additionner et l’interprétation doit suivre les cartes.

Stratégie :

On fait choisir une carte parmi les 22 arcanes majeurs, en les regardant, qui convient pour exprimer quelque chose que tu veux solutionner et le TAROT va te dire comment arriver à ce que tu veux. Tu vas expliquer pourquoi tu as choisi cette carte. Ensuite tu remets la carte que tu as choisie dans le jeu, tu mélanges les cartes et tu en tires une.

1 - Exemple avec Jean :

Il choisit LE SOLEIL XVIIII

Image


sa question est : « comment faire la lumière dans ma vie ?  ».

Il remet LE SOLEIL dans le jeu , puis il tire une carte :


Image


Réponse : pour faire la lumière dans ta vie il te manque XVIIII - II = XVII



Image

Dans LE SOLEIL il y a 2 personnages qui sont unis en bas, mais pour arriver à l’union on a 2 cartes contradictoires : un II LA PAPESSE qui est complètement accumulation, arrêt, froideur, qui est habillée, avec des préjugés, et nous avons LETOILLE qui est complètement action dans le monde, nue, sexuelle, active. Donc pour arriver à faire la lumière il va falloir que tu unisse la mère et la femme, la mère et la maîtresse. Pour unir il faut que la femme soit capable d’être les deux. Elle aura les deux aspects quand elle sera mère. A ce moment là tu vas être au paradis. Dans LETOILLE il y a comme un foetus au niveau du nombril.

Image Image Image






2 - Barbara : «  pourquoi est-ce que je perds constamment mes affaires, mes clés, mon agenda, mes papiers de voiture etc.. » Je choisis

Image

parce que je suis dans la confusion, dans la nuit.


Je tire

Image


Il faudra donc ajouter XV pour arriver au XVIII

Image



Tu fais une action inconsciente en perdant tes affaires, tu es en train de te dire un message.
Symboliquement, quand tu perds des choses, tu es en train de dire que quelque chose te manque, parce que perdre les choses te mets en état de manque, cela te fait chercher. Le TAROT te dit que LE DIABLE te manque, c’est à dire faire des choses qui t’amusent. LIMPERATRICE est pleine de désirs, de créativité et si on ajoute LE DIABLE cela fera un XVIII joyeux, cela s’ordonne, ce n’est plus la confusion. Il faudrait peut-être une attache, s’attacher à quelqu’un, à quelque chose. Il faut faire ce qu’il te plaît sans culpabilité.

De même quand je perds les choses je reproduis dans les objets quotidiens la perte d’un être aimé, ou une personne avec qui j’aurais dû faire quelque chose que je n’ai pas fait etc.. Soit une mort, soit un abandon. Donc le désir de s’amuser c’est le désir de revivre, parce qu’on perd le désir de vivre, on perd la joie de vivre quand on perd quelqu’un. Mais à l’intérieur de nous il y a la vie qui est là qui dit « il faut me donner un motif pour vivre, maintenant ». Mais je me sens coupable de m’amuser, de briser ma peine ou de briser mon deuil. Il y a un moment où il faut se dire « j’ai le droit de m’amuser  et j’ai le droit de continuer à vivre ».

Image Image Image






3 - Gabrielle: « pourquoi c’est si dur pour moi de m’assumer dans le monde ».

Je choisis

Image


LE MONDE au fond c’est le ventre maternel, alors quand on a une difficulté à la naissance on sent que par exemple on attendait un garçon et on est une femme et donc que je n’ai pas le droit de sentir mon corps. Ou bien on ne voulait pas ma naissance, on a eu des difficultés à m’accoucher, tout cela fait que j’aurais de la difficulté à vivre dans le monde.

Gabrielle sort une nouvelle fois

Image


Alexandro : donc ma réponse est correcte !





Autre xemple : on soustrait ou on additionne selon la carte tirée :
Supposons que je pose comme question «  j’ai une grande fatigue mentale, qu’est-ce que je dois faire ? »

J’ai choisi
Image

LE PENDU XII parce qu’il a la tête en bas.


La deuxieme carte qui est sortie est

Image


Il me manque V - XII

Image

Réponse : Si je suis thérapeute et que je suis fatigué, ce que je dois faire c’est partir en voyage.

Image Image Image


LE CHARIOT manque au PAPE pour équilibrer LE PENDU



Mais si j’avais tiré le VII LE CHARIOT au lieu du V LE PAPE, il faut que j’ajoute V LE PAPE pour obtenir XII LE PENDU.

Image Image Image

La réponse ne sera pas la même : dans mon action dans le monde, il faut que j’ajoute un idéal nouveau. Dans ce cas, j’ai dû additionner pour avoir la réponse.




Donc il faut mettre la carte qui correspond à la question et que l’on choisit en premier, puis on pose la carte que l’on tire en deuxième position et on va mettre en troisième position la carte qui va permettre d’atteindre le but recherché soit en ajoutant, soit en retranchant selon le nombre que porte la carte sortie.


Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays.