Article précédent - liste - Article suivant

45 Est-ce que je vis comme je veux ou pas ?

Pour tous ceux et celles qui n’ont pas eu la chance d’assister au Cabaret Mystique : extraits de la conférence d’Alexandro JODOROWSKY du Ier Octobre 1997. (suite)

La société est en train de te donner des dimensions qui peut-être ne te conviennent pas. Peut-être que tu vis dans une chambre de bonne et tu voudrais vivre à la campagne ou d’une autre façon.

Mettez-vous tout de suite en méditation, là, et voyez comment vous vivez. Voyez l’endroit où vous vivez, voyez votre lit, votre oreiller, vos draps, votre couvre lit, votre espace, voyez ce que vous avez dedans.

Avec qui vous vivez, est-ce que ce sont des personnes que vous voulez qu’elles soient là ou pas.

Maintenant dites-vous : « est-ce que je suis en train de vivre ce que je veux, est-ce que je vis comme je veux ou est-ce que je ne vis pas comme je veux ? » Répondez-vous.

Si je vis comme je veux, je vais encore améliorer cet endroit :

est-ce que j’ai des fleurs, est-ce que mes draps sont assez fins comme ma peau le voudrait, est-ce que mon oreiller c’est l’oreiller dont j’ai besoin ou pas. Est-ce que je suis en train de me maltraiter ou est-ce que je suis en train de vivre comme il faut que je vive ? Est-ce que c’est aussi propre comme je veux ou aussi sale comme je veux ? est-ce que c’est aussi ordonné comme je veux ou aussi désordonné comme je veux.

Je connais un écrivain où sa pièce est remplie de livres, par terre, en pile, partout, partout et même il a des choses enfantines, des petits jouets : il vit comme il veut, dans son désordre à lui. Il a une montagne du journal « le Monde », il y a des années qu’il collectionne « le Monde ». Il aime son journal « le Monde », il aime son journal et il l’a avec lui depuis des années.

Est-ce que par hasard vous avez l’idée folle que vous ne pouvez pas vivre comme vous voulez ? . Est-ce que tu manges ce que tu veux manger ? si tu aimes les langoustes, est-ce que tu manges des langoustes ? Est-ce que votre endroit pousse comme une merveilleuse plante. Est-ce que mes chaussures me correspondent ? est-ce que j’ai mon territoire à moi et dans ce territoire est-ce que j’ai mon indépendance, est-ce que j’ai quelque chose à moi dans ce territoire ou est-ce que je me suis arrangé pour être envahi tout le temps ?

Je vais vivre comme je veux vivre,
je peux vivre comme je veux :
c’est savoir vivre

Cassette enregistrée et prêtée par Denis Patouillard. Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays