Article précédent - liste - Article suivant

47 le monde vous appartient

Pour tous ceux et celles qui n’ont pas eu la chance d’assister au Cabaret Mystique extrait de la conférence d’Alexandro JODOROWSKY du 5 novembre 1997.

Pas d’espoir .

Tout ce que vous voulez est là :

Vous voulez l’amour ?, il est là
Vous voulez la passion ? , elle est là
Vous voulez la richesse ?, elle est là
Vous voulez l’intelligence ?, elle est l à
Vous voulez la réalisation ?, elle est là

Tout est là parce qu’il n’y a pas au-delà. Profitons de prendre ce que nous avons et que cela devienne utile pour nous. Arrêtons d’attendre. Si tu savais que tout est là et que tu ne vas pas progresser d’un millimètre à partir d’aujourd’hui, qu’est-ce que tu fais ? Tu arrêtes de vouloir progresser et tu fais avec ce que tu as à faire.

Une histoire :

Un Maître tibétain est arrivé pour faire méditer les gens et tous les gens sont arrivés pour entendre la parole de la Vérité. Alors il a mis tout le monde en état de méditation et il leur a dit toute sa doctrine en quatre mots : « il n’ y a pas d’espoir » et c’était fini.

Les maîtres sont cruels car ils ne t’expliquent pas, mais en réalité « il n’y a pas d’espoir » cela veut dire que je n’ai pas à chercher quelque chose qui soit hors ou plus loin de moi. Je dois accepter ce que j’ai, cela suffit. A quoi bon se faire des illusions et de l’espoir quand tout ce que j’ai, je l’ai.

Et s’il n’ y a pas un autre monde, c’est une bonne nouvelle. Je vous donne la bonne nouvelle : « il n’ y a pas un au-delà », cela veut dire que tout est ici. S’il y a Dieu, il est ici, s’il y a un enfer, il est ici, s’il y a un paradis, il est ici, s’il y a une merveille, elle est ici. Tout est ici. Et si tout est ici, quelle merveille qu’il n’y ait pas un au-delà. Pendant des siècles, l’Eglise a dit que ce monde était une horreur et que le paradis était une merveille et c’est pour cela que la Terre est devenue ce qu’elle est devenue, une horreur sacrée. Alors quand il n’y a pas d’espoir il faut cultiver notre petite Terre, il faut cultiver ce que l’on a !. Si je n’ai pas d’espoir d’être plus intelligent que ce que je suis, je vais voir ce que je fais avec l’intelligence que j’ai. Voilà. Avec le peu que j’ai je ferai le plus possible. Je m’accepterai tel que je suis et je verrai comment je m’emploie.

Le but de la méditation ce n’est pas trouver quelque chose, c’est s’accepter tel que l’on est.

Les choses n’appartiennent à personne :

les Evangiles n’appartiennent pas à l’Eglise, les Evangiles nous appartiennent. La méditation n’appartient à personne. Personne ne peut s’approprier ce qui est à tout le monde. La prière n’appartient à personne. Personne ne peut dire que « moi j’ai le diplôme et donc c’est à moi ». Les TAROTS : personne ne peut s’approprier les TAROTS. Ce sont des biens collectifs, le sacré est à tout le monde. Ton interprétation est aussi valable que la mienne si ton interprétation te permet de vivre une vie meilleure. Il faut se faire confiance.

On se ment à soi-même car la peur de se vivre et la peur de rater nous empêche de faire les choses. Je dis toujours dans les TAROTS : « entre faire et ne pas faire, il vaut mieux faire ». Si on ne fait pas on n’a pas l’expérience, on ne rate pas, on n’a pas la souffrance, on n’a rien, on reste immobile. C’est la pire des souffrances. Alors il vaut mieux se tromper que ne pas faire.

On confond certaines données, certaines expériences avec la réalité.

Une histoire :

Une famille circulait en voiture et tout d’un coup un petit cochon traverse le chemin et la voiture l’écrase. Le petit garçon demande « Papa, pourquoi de ce petit cochon il n’est pas sorti de l’argent comme celui de ma tirelire ? ».

Le petit garçon connaît un petit cochon qui est rempli d’argent et quand il voit un vrai cochon il croit que les vrais porcs sont remplis d’argent. On prend nos illusions pour des réalités, on prend la connaissance de la réalité que nous avons pour la réalité elle-même. Chacun de nous manque d’information, manque d’une certaine expérience. Pour chacun de nous les expériences sont limitées.
Avec les TAROTS une dame qui m’a consulté et qui cherchait un amant. Je lui ai dit, à l’oreille « comment va votre vie sexuelle ? » Elle me répond : « très bien ». alors expliquez-moi ce que vous appelez « bien » : combien de fois par jour, est-ce que vous utilisez les 4 voies : la manuelle, l’orale, l’anale et la vaginale ?. Elle m’a dit : quoi, quoi, quoi ? elle écarquillait les yeux car elle n’avait pas l’information…je lui ai dit : allez parler de la sexualité féminine avec une autre femme d’expérience car vous manquez d’information.

Par exemple tant qu’on ne sait pas ce que c’est qu’un accouchement heureux, on croit qu’on a été bien accouché. Puis tu te rends compte que tu es né avec un cordon ombilical au tour du cou ou par le siège ou étouffé à 10 mois…et on croit qu’on est bien né avec une péridurale et à coups de pied dehors !!

On a eu des parents toxiques, qui nous on détruit la vie et on croit qu’ils sont bons et qu’ils nous aiment.

On manque d’information et on confond notre monde avec le monde tel qu’il est. Mais il y a des choses que l’on devrait savoir.

Cassette enregistrée et prêtée par Denis Patouillard. Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays