Article précédent - liste - Article suivant

56 Les lois magiques.

Pour tous ceux et celles qui n’ont pas eu la chance d’assister au Cabaret Mystique,
extrait de la conférence d’Alexandro JODOROWSKY du 22 janvier 2005 à la librairie « les Cents Ciels »

Dans notre monde qui est tellement, tellement rationnel, la rationalité nous fait souffrir quand elle seule existe. Mais on peut chercher la pensée magique pour vivre bien dans le rationnel.
Il faut avoir des lois magiques et en voici quelques unes :

Le monde est ce que nous pensons que le monde est. Nous travaillons par projection et ce monde est comme nous le projetons.

Mercredi, dans les Tarots, une personne m’a dit qu’elle était possédée. Pour cette personne c’est une réalité. Si une personne te dit qu’elle est possédée, tu ne dois pas lui dire « non », mais « oui tu es possédée et on va voir comment on peut t’aider ». Il faut accepter la personne dans le monde qu’elle voit.
« Personne ne m’aime », « oui, personne ne t’aime, mais voyons ce qu’on fait pour qu’on t’aime ».
 « Je suis incapable », « oui, tu es incapable et on va voir comment on peut développer tes capacités ». Jamais nier la personne et accepter son monde.

Il suffit d’une action au monde pour que le monde se mette en mouvement et commence à t’aider à faire ce que tu veux faire. Mais si tu veux rater, le monde t’aide à rater.
Alors si tu sais que dans la mémoire réel et l’irréel c’est pareil, pense que la réalité tu la vis comme un rêve.
Pense « pourquoi je rêve que personne ne me donne du travail, si personne ne te donne du travail ». Si on te vole, « pourquoi je rêve qu’on m’a volé » et là tu auras des réponses, car elles sont dans toi.

Quelques lois magiques :

1 - Tous les systèmes sont arbitraires. Il n’y a pas un seul système qui soit juste dans un univers infini, tu ne peux pas essayer de créer une pensée qui ait un ordre, une structure. Mais tu peux faire une bonne organisation. Cela dure ce que cela dure. Et après, tu fais une autre organisation et tu vas d’organisation en organisation, en cassant toutes les limites arbitraires.

La vérité c’est celle que tu décides que c’est la vérité. Bouddha a dit « la vérité, c’est ce qui est utile », ce qui est utile pour toi, pour les autres et pour la planète .
Comme les idées sont arbitraires, tu as la possibilité à tout moment, de changer ton système d’idées. On a le droit de changer d’idées. Quand le système ne nous sert plus nous le changeons.
Tu peux changer le monde en changeant tes pensées.

Dans un univers sans limite, qu’est-ce que l’on peut faire ? Créer des limites utiles.

Un aveugle qui est au milieu du désert, complètement plat on lui dit « pourquoi, tu pleures ? »
« Parce qu’il n’y a pas d’obstacle pour me guider »

On se crée des limites pour subsister mais on peut les changer.

2 - Tout est connecté avec tout, mais pour pouvoir vivre, il faut créer un territoire inviolable qu’on appelle le jardin secret. Sinon, on sera envahi(e) par ses parents, ou bien on va envahir ses parents, son chef, toute personne. On ne sera pas nous-mêmes. La symbiose est une illusion. La solitude intérieure est absolument nécessaire. Il faut la défendre pour ne pas être envahi(e). Ce n’est pas de l’égoïsme mais de la survie. Il faut avoir quelque chose à soi personnellement, même une plante.
Je connais un chaman qui, avant de traiter, de soigner avec ses plantes magiques une personne, lui met une grosse corde au cou. « Mais pourquoi une corde au cou, lui ai-je demandé ? ».
« Pour lui dire que sa maladie ce n’est qu’à lui, ce n’est pas à moi ».
La maladie c’est la recherche d’avoir un terrain personnel.

3 - Tout est possible mais il faut que les autres le croient. Si tu veux qu’une chose soit possible, tu dois faire que les autres croient que tu peux le faire. Si les autres ne le croient pas tu n’y arriveras pas. Alors, tu dois travailler pour que les autres croient que ce que tu fais est bien.
L’énergie est partout mais elle surgit seulement là où tu fixes l’attention. C’est pour cela que l’attention est formidable.

Le moment où tu peux faire les choses c’est maintenant, ni hier, ni demain. Tout mon passé est à moi et j’ai tout mon pouvoir car je suis là. Quel est mon pouvoir ? il est là, maintenant. Tu peux changer tes habitudes instantanément « j’arrête de fumer », il faut prendre la décision avec tout mon pouvoir.

Qu’est-ce qu’aimer ? Aimer c’est être gai avec. - « Tu me rends la vie gaie » Avec qui tu vis ? Est-ce que les amis que tu voies te rendent la vie gaie ? Si une personne vient te voir pour t’avaler le temps et parler d’elle-même, il faut couper avec elle » - « Ma chère amie, il y a déjà 1heure1/2 que tu me parles de toi, alors cela suffit, je coupe avec toi, ne me salue plus dans la rue ». Si cela ne te rend pas la vie gaie pourquoi tu le fais ? ».

4 - Une autre pensée magique :
Tout est divin, tout est éveillé et tout est repos, tout est vivant. Il faut faire attention à vos objets, il faut les traiter avec la même délicatesse que tu traites un enfant. Si tu traites mal les objets, ils te font du mal, mais si tu les traites avec respect, ils sont tes alliés. Il faudrait voir quels sont les objets que tu respectes et ceux que tu maltraites. Tous les vêtements que je porte sont des objets que j’aime.

5 - Chaque fois qu’on vous a maudit, il faut l’équilibrer avec une bénédiction. Chercher toutes les malédictions que l’on porte. Exemple : « tu ne réussiras jamais dans la vie », et les transformer en bénédictions. Je vais développer toutes mes possibilités et réussir. Je bénis mon talent créatif, je me bénis ».

Mais, c’est incroyable ce que l’on est. On est un robot merveilleux. Le corps est une merveille inimaginable, on a un squelette à l’intérieur de nous absolument vivant, il fabrique les cellules du sang, on a des qualités incroyables. Cherche les petites choses où tu peux te féliciter toi-même.

Les Chinois pensent que si tu veux qu’un contrat marche bien, il faut choisir la plus mauvaise partie du contrat, au lieu de discuter. Il faudrait discuter pour que l’autre ait son bénéfice et tu seras gagnant. Quand quelqu’un te demande 50 €, il faut lui donner ce qu’il te demande et un peu plus, 60 euros par exemple, car il va être offensé. Si tu lui donnes plus il va te remercier pas pour les 50 euros mais pour les 10.

6 - Tout pouvoir vient de toi, c’est toi le créateur de ton expérience et tout a un pouvoir. On peut utiliser pour guérir tout ce qui est à notre portée.

Le pouvoir vient de l’autorité et pour avoir l’autorité, c’est très simple. Il faut ordonner que les choses soient exactement comme elles sont. Par exemple, quand la pluie commence à tomber « j’ordonne que la pluie tombe ! ». S’il fait froid, « J’ordonne qu’aujourd’hui, il fasse froid ! ». « J’ordonne que cette personne traverse la rue ! ». etc. tu commences à voir que tout t’obéit. Il faut faire cela sérieusement.

7 - Il y a toujours une autre forme pour faire quelque chose. Parole de magicien. Chaque fois que tu fais quelque chose, cherche une autre manière de la faire et comme cela ta créativité va s’enrichir.

Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés pour tous pays